AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .

Saya revient!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Saya revient! Sam 7 Juin - 17:17

NOM: Aino
PRÉNOM: Saya
AGE: 17 ans
SEXUALITE: Hétérosexuelle mais n'est pas contre l'homosexualité de temps en temps; j'aime faire de nouvelles expériences tant que je peux encore!
NATIONALITE: Japonaise
LANGUE:
- Japonais (Langue maternelle)
- Anglais
- Français sommaire

ARRIVE(E) EN: Septembre a la rentrée
NOTE REÇUE A L'EXAMEN D’ENTRÉE: 18/30

STATUT: Riche
FAMILLE: Mère au foyer et père avocat



DESCRIPTION PHYSIQUE:
Vous voulez que je me décrive? Hum...Et bien tout d'abord je fais partie de la norme japonaise des filles de mon âge a quelques exceptions prêts sans doute. Je suis déjà un peu plus grande que la plupart des japonaise moyenne de 17 ans mais pas de beaucoup, comptez que je mesure aux alentours de 1m67 ou 68, petite mais pas trop donc et cette taille me permets de porter des talons sans avoir l'air d'une géante chose que je fais d'ailleurs très souvent. Si vous voulez parler de ma corpulence sachez que je ne donne jamais mon poids mais tout ceux qui m'ont déjà portée disent eux même que je suis plutôt légère même si je ne suis pas trop mince, les plus forts en vocabulaire disent que j'ai une taille plutôt élancée, avec des formes et ce qu'il faut où il le faut, et je ne parle pas de ma poitrine qui pour moi est tout simplement très bien comme elle, loin d'être aussi gros que ma tête mais pas d'oeufs au plat non plus, mon corps me permet simplement de porter de jolies choses moulantes ou non et des décolletés mais sachez qu'il m'a fallut un peu de temps pour les assumer, enfin vous comprendrez quand je vous raconterai ma petite histoire.

Il faut aussi que je vous parle du reste de ma personne, déjà une chose qui me confond bien avec beaucoup de japonaise c'est que ma peau a du mal a prendre une belle teinte l'été, et je dois même dire que je suis plutôt pâlotte mais heureusement mon visage permet de couper avec l'effet blanche comme une malade ou une mourante ce qui n'est pas très joli. Ma belle mère a toujours trouvé bon de me faire comprendre que le physique était tout et de faire attention, je protège ma peau comme tout le monde l'été et je l'hydrate l'hiver, et oui j'ai une peau sensible, heureusement pour moi que je suis pas albinos! Une autre chose dont je suis fière c'est ma chevelure, j'ai de longs cheveux noirs teinté par mes soins avec un reflet bien bleuté qui se voit surtout en pleine lumière naturelle, un petit coup de fun que je me suis fais tout comme les lentilles que je portent pour avoir des yeux verts quand j'en ai envie, sinon mes yeux sont très foncés et j'aime bien changer de temps en temps, après tout si les gens ont fait les lentilles de couleurs et les teintures c'est pour qu'on s'en servent non? De toute façon je me moque de l'avis des gens, c'est comme ma coupe, on l'aime où on ne l'aime pas.

Je parlais de talons tout a l'heure et je pense que je vais développer un peu cette petite partie pour terminer en beauté. Je porte beaucoup de talons car je trouve ça féminin et j'apprécie l'effet que ça donne a mes jambes que je porte un pantalon, une jupe ou une robe, mais il m'arrive aussi de porter des chaussures plates, pas d'affolement! Je n'ai pas de style de vêtement particulier, je suis mon propre avis mais pas au point d'être une espèce d'excentrique avec des couleurs flashy qui pourrait comparer la personne qui les portent avec un bon gros néon de discothèque. Du blanc, du gris, du noir, plutôt classique donc sans faire cul serré ou vraie traînée si vous voulez résumer...C'est comme mon maquillage, j'y tiens car comme beaucoup de filles j'aime me sentir regardée et de toute façon il faut être franc, un bon petit maquillage même discret ne fait jamais de mal. Malgré tout ça, non je ne suis pas du tout une fashion victime, je m'aime et c'est tout.


LA PERSONNALITÉ:
Je suis très difficile a comprendre car même moi si vous me demandiez de vous expliquer pourquoi je fais tels ou tels actes ou que j'ai telle réaction je ne saurai sans doute pas toujours vous répondre. Mais je vais essayer de vous faire un petit exposé sur comment comprendre Saya Aino.

Je pense que je devrai commencer par parler de que j'aime non? Pour commencer j'aime la musique, tout les styles ça dépend de mon humeur et de la situation aussi, je peux passer du rock a l'électro, ah le classique ce n'est pas ce que je préfère mais je ne vais pas mentir si quelqu'un me joue une belle musique je ne serai pas contre de l'écouter. Comme tout les jeunes j'aime sortir en boite de nuit, m'éclater et m'amuser même si je dois assumer le lendemain en cours ou pour étudier, bref faire des conneries de jeunes en quelques sortes car de mon avis si je ne le fais pas maintenant je ne pourrai jamais plus profiter de la vie. J'aime aussi le cinéma pour passer une soirée tranquille, non je ne suis pas du genre a aller voir tout les films qui passent je ne suis pas une accro mais j'aime bien quand il s'agit de sortir regarder un petit film avec des amis.

Bon passons a ce que je n'aime pas, ce qui me donne des boutons aussi...Je déteste les mathématiques, je ne suis pas très mauvaise mais elles ont tendance a un peu m'énerver quand je ne trouve pas la solution, la pire matière qui existe pour moi c'est la géographie, je déteste cette matière car j'ai plus de facilité a analyser ou retenir des choses qui sont écrites noir sur blanc et pas des dates, noms de patelins et tout ce qui fait la géographie quoi. Socialement je déteste les personnes qui se font passer pour ce qu'elles ne sont pas vraiment, je sais qu'on a tous des secrets mais quelqu'un qui est trop bien et persiste alors que ce n'est pas entièrement vrai c'est ce qu'il y a de pire!

Mes qualités? Bien sûr que j'en ai je suis humaine...Je ne me jette pas de fleurs en disant que je suis plutôt patiente même si je finis par en avoir assez et donc ça finit par péter. Vous l'aurez peut être comprit aussi je suis très franche et je n'ai pas ma langue dans ma poche, heureusement pour vous j'ai appris a tourner ma langue dans ma bouche avant de parler sinon je pense que j'aurai fini par faire pleurer plus d'une personne. J'ai la faiblesse de me qualifier de plutôt intelligente et physionomiste, je retiens facilement les prénoms par rapport a une chose bien précise que je peux voir.

Avec ma jeunesse aux cotés de ma belle mère j'ai aussi et malheureusement appris a tenir ma langue, même si j'ai déjà changé depuis que j'ai décidé de me rebeller je ne cache pas que cette faiblesse revient encore surtout quand je me sens soumise a une personne, mais ça ne dure jamais longtemps. Je suis aussi très jalouse du bonheur des autres ou de ce que les autres peuvent avoir, mais rien de matériel et je ne le fais pas exprès il faut le savoir mais quand quelqu'un me plait et surtout si il est en couple je ne peux pas m'empêcher de tenter ma chance et malheureusement pour les filles je suis sûre de moi et je n'ai pas peur de mettre mes atouts en avant et de tout essayer pour obtenir ce que je veux, comme ma belle mère m'a sans arrêt répéter dans ses bons moments, si ma mère avait un peu moins gentille elle serait encore là, mon père ne l'aurai jamais remplacée ni même trompée dès le départ si il avait été comblé et intéressé par elle. En amitié je ne suis pas du genre a me faire entourer de trop d'amis, je suis un peu solitaire si vous voulez et je préfère être seule que mal entourée. Pour le reste ne me parlez jamais d'amour avec un grand A, j'y suis allergique car aucune histoire n'est faites pour durer sans dégâts.


HISTOIRE:
Pour me comprendre je pense qu'il faudrait être a ma place mais je ne le souhaite a personne, enfin c'est ce qu'il m'arrive de me dire de temps en temps et c'est ce que beaucoup de personne qui me connaissent assez bien disent aussi. En fait du haut de mes 17 ans je pense que j'en ai vu bien assez même si je sais très bien que partout dans le monde il y a bien pire, je vais essayer de vous raconter ma petite histoire en essayant de ne rien oublier et en essayant surtout de vous permettre de peut-être mieux me comprendre si vous me croisez un jour.

Je suis née a Toyokawa dans la préfecture d'Aichi dans la région de Chūbu; Environs 181 747 d'habitants et parmi eux mes parents. Ma mère a toujours vécut là-bas et y a connu mon père a l'université, je suis née alors qu'ils avaient respectivement 29 ans pour ma mère et 28 ans pour mon père, oui mon père était un peu plus jeune qu'elle mais ne jugez pas pour si peu ça n'en vaut pas la peine d'autant qu'ils n'étaient pas mariés. Il faut que vous sachiez que je n'étais pas censée arriver, le destin sans doute et les adoptions avaient bien du mal a se proposer vu la liste d'attente interminable, enfin vous savez comment ça se passe. Mon père qui voulait réellement un enfant et ne pouvant en donner un a sa chère femme finit par chercher une solution mais après deux ans sans succès autant vous dire que le couple si soudé qu'ils formaient n'était plus qu'un fantôme. Ma mère qui était une femme pleine de vie, philanthrope et qui passait la plupart de son temps libre a participer a des activités en tant que bénévoles voyait son mari et son couple tomber en cendre, mon père découchait de plus en plus et sur la fin autant vous dire qu'il était capable de lui dire clairement qu'il partait chez une autre femme en rajoutant que ma mère ne devait pas l'attendre. Vous imaginez un peu le type qu'il pouvait être n'est-ce pas? Oh il était plutôt bien fichu, toujours bien habillé, propre sur lui et souriant et dont les seuls grands défauts devaient êtres son impatience et son trop grand sens de ce qu'était l'homme et ce que devait être la femme dans la société. C'est bon vous avez un peu le tableau maintenant? Bon je peux continuer.

Après plusieurs semaines a annoncer clairement a ma mère qu'il partait voir ses maîtresses, ma mère a finit par se laisser aller et tomba très vite dans les bras d'un homme qu'elle croisait régulièrement puisqu'il était notre ancien voisin. Beaucoup plus jeune que ma mère a cette époque car on parle là de 8 ans d'écart tout de même, lui était toujours aux petits soins pour ma mère et a vrai dire il avait réussit l'exploit de la faire rire et sourire a nouveau. De fil en aiguille, alors que mon père continuait ses aventures de partout sans se cacher, ma mère elle finit par tomber enceinte...Un grand miracle si l'ont compte que jusque là mon père avait toujours reproché a ma mère d'être stérile, et elle et bien elle l'avait cru puisqu'elle n'avait jamais eut l'occasion de parler avec le médecin en charge des examens qu'ils avaient fait tout les deux. Et après ça vous direz encore que la roue ne tourne pas? Je ne crois pas non, mais ce n'est pas tout, car il fallait bien l'annoncer au mari et la première chose que ma mère a faite avant d'annoncer la nouvelle a celui-ci fut de couper les ponts net avec son amant en déformant simplement la vérité et en se montrant ensuite bien plus intelligente que mon père. Elle mit les bouchées doubles et y alla fort en lui faisant assez d'avance pour l'attirer dans son lit tout en l'ayant endormit avec des histoires de bouquins disant que souvent après une crise les couples finissent toujours par avoir un enfant, manque de chance pour lui car même si il se savait stérile son manque d'enfant n'avait fait que le pousser dans le panneau la tête en avant...Et après ça il suffisait de remettre le couvert quelques jours de suite et d'attendre avant d'annoncer la bonne nouvelle.

Passons a présent a moi car jusqu'ici je ne vous ai parlé que de ce qu'il se passait avant que j'arrive...Et bien tout allait bien, mon père n'y avait vu que du feu et ma mère m'élevait en restant a la maison comme elle l'avait toujours fait a l'exception sans doute que mon père continuait a aller voir ailleurs mais cette fois il ne lui lançait pas tout cuit dans le bec. J'avais sept ans quand j'ai perdus ma mère...Elle voulait que nous passions la soirée en famille, c'était un Vendredi et mon père avait prétexté devoir rester plus tard au travail, ma mère qui n'était pas dupe contrairement a ce qu'il pouvait penser avait finit par me coucher et demander a une amie qui était au courant de tout de me garder le temps qu'elle aille vérifier une chose, une adresse plus précisément qu'elle avait trouvé en faisant la lessive de mon père. Je n'ai pas vraiment besoin de vous faire un dessin je pense, des jeunes ayant fêtés un peu trop fort l'enterrement de vie de garçon d'un ami, ma mère avec sa rage ayant oublié de mettre ses phares en n'ayant sans doute pas remarquer a cause des lampadaires de la banlieue où elle pensait trouver son mari et après un choc très violent après avoir voulut doubler un camion...Non je ne pleure pas et je n'ai pas vraiment de mal a en parler, je pense que c'est la vie qui doit tourner comme ça de toute façon et même si j'ai de la peine je sais bien qu'elle est mieux comme ça qu'emprisonnée dans sa vie. Ce qui est ironique dans cette histoire c'est que tout le monde s'en est sortit, sauf ma mère.

Ce que je suis devenue? Et bien avec l'accident de ma mère mon père a décidé de vendre la maison pour payer les frais de l'accident puisqu'elle était en tors et ne s'est même pas sentit coupable quand l'amie qui me gardait cette nuit là lui a tout envoyé au visage après l'enterrement. Quelques mois après, il s'est marié avec la femme qu'il fréquentait et avec qui il était au moment de l'accident, une belle femme et pleine aux as de surcroît, le seul problème avec elle était qu'elle ne pouvait pas me sentir, elle n'aimait pas les enfants mais faisait mine de m'aimer en me plaignant pour la mort de ma mère mais a sept ans et demi que voulez vous comprendre? J'ai vécus avec elle et mon père pendant deux ans, leur mariage coulait déjà et mon père regrettait très amèrement ma mère, il buvait régulièrement, s'ennuyait et un jour il a tout simplement rejoint ma mère en me laissant avec ma belle mère...Une femme vraiment effrayante, elle m'en faisait voir tout les jours et m'empêchait d'aller a l'école en me faisant scolariser a domicile avec des professeurs particuliers qu'elle se tapait après mes cours.

En grandissant j'ai finis par en avoir assez et je me suis rebellée et avec tout ça elle m'en faisait toujours autant voir avant de changer d'attitude et me faire des compliments sur moi, sur ce que je deviendrai, mais malgré tout je dois dire que j'ai réussis a m'épanouir jusqu'au jour où j'ai décidé de prendre la route et tenter l'examen d'entrée pour un pensionnat de la mégapole de Nagoya, tout m'allait tant que j'étais loin d'elle et rien que pour lui en envoyer un peu plus a la tête je lui ai montré mes résultats et mes lettres d'acceptations, pourquoi j'ai choisis Nagoya High School? Parce qu'en me renseignant bien il s'agissait d'une grande école assez réputée et dont le fonctionnement n'était pas aussi strict qu'ailleurs, rien qu'à savoir qu'il n'y avait pas d'uniformes et qu'il y avait mixité m'avait déjà convaincue. Et voila, je débarque a Tokyo...Préparez-vous.


VOTRE AGE: 20 ans
OU AVEZ VOUS CONNU NAGO'RPG?: Par Mayumi
C'EST VOTRE PREMIER PERSONNAGE ICI: Oui
UN PREMIER AVIS SUR LE FORUM? Je l'adore

PHRASE MAGIQUE: Validé



avatar
Saya Aino


Voir le profil de l'utilisateur

Féminin • INSCRIT(E) LE : 07/06/2014
• MESSAGES POSTES : 16

Saya revient!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» Enaro Saya
» Saya (en cours) [by Albar]
» C'était nous revient en mars !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PRESENTATION :: FICHES VALIDEES-