AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .

Le démon de minuit: Akunaze Reïji [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Le démon de minuit: Akunaze Reïji [TERMINE] Dim 1 Juin - 20:44

NOM: Akunaze
PRÉNOM: Reïji
AGE: 24 ans
SEXUALITE: Hétérosexuel
NATIONALITE: Japonais
LANGUE: Japonais/Anglais/Français


║EMPLOI OCCUPE : Propriétaire du Pandore
║A NAGOYA DEPUIS : Trois ans




DESCRIPTION PHYSIQUE:
Loin du type même de la majorité des Japonais, Reïji ne peut pas passer inaperçu. Son métissage Japonais par son père et Australien par sa mère y est sans aucuns doutes pour quelque chose et vous allez le comprendre en lisant ces quelques lignes. Plutôt grand, du haut de son mètre quatre-vingt-douze, de corpulence plutôt élancée et musculeux prouvant qu'il s'entretient beaucoup.

De plus de sa grande taille, le jeune homme a un visage et des traits plutôt fins mais masculin ainsi qu'une peau légèrement mate. Lorsque vous regardez le jeune homme dans les yeux, vous pouvez y voir en plus de ses yeux légèrement en amande couleur marron, un regard a la fois expressif et neutre ce qui rend très difficile de savoir ce qu'il pense ou non.

Une toute autre particularité chez Reïji sont ses cheveux; En bataille mais coiffés dont la longueur recouvre légèrement sa nuque, il arbore une chevelure blanche légèrement grisée, qui n'est il faut le souligner absolument pas naturelle, car sous le soins de la décoloration se trouve une chevelure noire ébène.

D'un point de vue vestimentaire, Reïji porte tout type de vêtements, mais principalement très classique et bien habillé qu'il prend pourtant plaisir a casser avec un petit coté décontracté tel un col de chemise ouvert, une chemise hors du pantalon sous un blaser,...Ce qui casse également ce coté trop classique, c'est sa boucle d'oreille portée a gauche.


LA PERSONNALITÉ:
Selon les points de vues, Reïji peut être soit complexe, soit très simple a cerner; Mais pour ceux et celles pouvant oser croire avoir cerner tout les contours de la personnalité de ce jeune homme se bercent d'illusions.

Vous pourrez soit le trouver détestable...Le traiter d'ordure et de salaud, et vous n'auriez encore pas entièrement tors. Manipulateur, car il le faut pour réussir dans les affaires tout comme la vie pour en rester maitre, Reïji joue depuis longtemps de son charme et de sa capacité a vous cerner assez rapidement, ce qui ne le rend pas insensible pour autant, mais il aime beaucoup trop être le maitre du jeu et de sa vie. Bien sûr, il ne vous mettra jamais dans de mauvaises situations, il a tout de même de l'éthique il faut bien le dire.

Aimant l'argent, quelque peu cynique parfois, il aime être entouré de belles choses et n'hésite absolument pas a jouer avec le feu en quête de sensations fortes lorsque l'envie lui viens, ou l'occasion. Reïji sait que le jeu ne se retournera pas de si tôt contre lui, aussi, il profite sans réellement compter mais assurant malgré tout ses arrières, car non il n'est pas compulsif mais calculateur.

Vous pourrez aussi le trouver aimable, de bonne compagnie,...Car au delà de sa façon d'être et son coté coureur de jupons profitant avant tout de la vie, il ne laissera pas les autres sombrer, et les autres veulent dire les personnes dont il sait qu'il gagnera a en être entouré, ou celles qu'il apprécient réellement et de manière désintéressée...Ces cas sont plus rares il faut le dire.

Du coté sentimental, Reïji ne se sent pas de s'engager, mais il n'a pas besoin de son argent pour s'entourer d'ami ou de conquêtes, d'ailleurs il lui prend de temps a autre de jouer les hommes comme les autres. Jusqu'ici, nulle femme n'a put se vanter d'avoir réussit a le tenir, ses conquêtes ne dépassant pas deux semaines, assez rares d'ailleurs, font de lui quelqu'un de très difficile a vivre lorsqu'on est une femme et qu'il peut y avoir des sentiments dans le lot.



HISTOIRE:
Vous qui connaissez Reïji Akunaze, de près surtout, vous devez savoir le parcours tumultueux de ce jeune homme a qui la vie sourit après bien des années a se battre pour en être là où il est arrivé en ce jour. Né dans une famille a moyens plutôt confortable de Tokyo, le jeune homme a grandit bercé de principes quelque peu conservateurs de la part de son père. Akunaze père, parlons-en d'ailleurs; Un homme respectable, bourré de principes a la limite d'être vieux jeu mais aimant son fils a tel point qu'il ne savait pas encore qu'être sans cesse sur son dos finirai par lui jouer des tours.

Pour en revenir a Reïji, il a vécut les quinze premières années de sa vie en écoutant et suivant son père, pas de plus mauvais élève, il était toujours dans la bonne moyenne et malgré un comportement parfois difficile nul n'avait a s'en plaindre. Ce n'est qu'à partir de l'âge de seize ans que la crise d'adolescence débuta et donc les difficultés, le comportement difficile, le gout et le besoin de liberté et surtout, les frictions avec Akunaze père qui au fil des deux années qui suivirent reconnaissait qu'il n'avait plus aucunes prises sur son unique fils.

A l'âge de dix neuf ans, Akunaze Junior était devenu manipulateur, faisant preuve d'une intelligence et d'une analyse psychologique plutôt clair pour cerner beaucoup de monde après quelques paroles, Reïji goutait a ce qu'il appelait déjà la vraie vie, la seule et unique, ce qu'il voulait réellement. Profitant a la fois de son intelligence, de son feeling mais aussi de son propre physique, il profitait de la vie sans pour autant perdre de vue son but: Décrocher son diplôme.

Vingt et un ans, le diplôme décroché venu d'une grand établissement privé, Reïji allait malheureusement devoir remettre les pieds sur terre comme lui dit son père un soir alors que le jeune homme avait mit en avant ses propres projets d'avenir.

"Reïji il faut que tu arrête de rêver! Tu n'auras pas un sous, travail pour obtenir ce que tu veux comme je te l'ai toujours dis. Ta mère et moi sommes là pour tes besoins, mais ça s'arrête là."

"Je ne te comprends pas, je viens te demander de m'aider, pas de tout me payer. Je veux réellement réussir mais si tu crois que ce n'est qu'avec la volonté que je vais réussir a avoir tout ce que je veux tu te trompe, rien n'est gratuit c'est bien ce que tu me disais avant non?"

"Et après? Tu crois que je vais investir le moindre Yen dans une affaire a laquelle je ne connais rien? Tu n'as même pas daigné me dire ce que tu allais en faire"
"Je veux créer une boite de nuit, mais pas la boite de nuit qu'ont trouve partout! Une boite sélecte, pas trop grande et où les riches pourraient venir claquer leur argent tout en restant dans la bulle de la boite. Le genre d'établissement où tout ce qui s'y passe reste a l'intérieure"

"Quoi?! Une boite de nuit? Mais tu as perdus l'esprit! Jamais mon fils ne sera un homme de la nuit! Trouve toi un boulot respectable où tu ne pourra pas passer ton temps a te rincer l'oeil et t'envoyer en l'air comme tu le dis si bien...Car oui je sais le genre de vie que tu mène depuis trois ans, et j'ai honte de toi"

Le ton monta entre les deux hommes; Père et fils n'avaient jamais réussis a être réellement d'accord, mais Reïji n'était plus un enfant et était bien décidé a ne plus jamais faire de courbettes devant son père qu'il respectait pourtant beaucoup pour ce titre précisément, mais les désaccords et les paroles de celui-ci n'avaient fait qu'un tour dans la tête du jeune homme comme son sang n'avait fait qu'un tour dans ses veines. Néanmoins, Akunaze junior avait plus d'un tour dans sa manche et plus d'une carte a tirer afin de gagner la partie.

Les semaines passèrent, puis deux mois...Et là un appel téléphone étrange allait relancer la machine infernale de la réussite. Car oui, Akunaze père avait beau ne pas vouloir aider son fils, mais son grand père, ou plus clairement le père de sa mère, lui était encore de la partie bien qu'en retrait. Le vieil homme était mourant mais avait eut vent de tout ce qui se passait grâce a sa fille, effacée mais inquiète pour son unique fils qui était de surcroît l'unique héritier de la fortune familiale.

Dans la grande maison du vieil homme, le grand père de Reïji alité et faible interpella son petit fils d'un geste de la main et l'invita a s'asseoir a coté de lui avant de l'observer de la tête aux pieds sans un mot; Il reconnaissait là son petit fils bien qu'il ne l'ai vu la dernière fois qu'à l'âge de douze ans, moment où le vieillard avait été fortement déçu et en colère contre son beau fils car lui, oui, lui avait vu le potentiel de ce jeune garçon avant même qu'il ne soit adulte. Faiblement, le vieil homme eut un sourire sur le coin de la bouche et déclara d'une voix neutre légèrement sifflante.

"Je suis heureux de voir que je ne m'étais pas trompé sur ton compte Reïji...Ta mère m'a dit que tu avais claqué la porte de chez ton père, ce bon a rien...Il ne connait rien de plus aux affaires qu'à la réelle intelligence"


"Grand père, tu sais aussi bien que moi que tu ne m'as pas fais venir a Osaka pour bavarder de mon père..."

"Tu es perspicace, ont voit que tu es de la famille. En réalité je voulais t'annoncer que étant mon seul héritier, ta mère ayant préféré ne rien obtenir de moi, tu vas très bientôt obtenir une grande fortune. Mais j'ai besoin que tu me prouve que tu en es digne de cet honneur. Alors...Vas y, parle moi de ton projet"

Ainsi Reïji se mit a parler de son projet en détail, avec passion et vigueur, persuadé de son succès, et après de longues heures passées au chevet de son grand père, il partit sans réponse. Huit semaines plus tard, le décès prononcé, le jeune homme hérita bel et bien de tout les biens de son grand père et n'attendit pas avant de débuter son projet...Il avait choisit Nagoya pour son coté très business et New Yorkais, là où tout les hommes d'affaires s'y trouvaient, les industries et où l'argent ne posait pas de problème pour une grande partie de la population.

C'est ainsi qu'à l'âge de vingt et un ans, Reïji entama une marche infernale, allant de réussite en réussite malgré son jeune âge; Vivant dans l’opulence de la richesse, profitant de l'argent coulant a flot et surtout, profitant très largement de ce que la vie lui avait donné jusqu'ici tout en se délectant de son approche, frôlant les lois sans jamais les passer.




VOTRE AGE: Votre âge IRL ici
OU AVEZ VOUS CONNU NAGO'RPG?: VIP du forum
C'EST VOTRE PREMIER PERSONNAGE ICI: Oui, mais j'en ai d'autres
UN AVIS SUR LE FORUM? Je m'y sens bien tout simplement, et je trouve agréable de ne pas devoir lire une tonne de choses pour peu de choses utiles.

PHRASE MAGIQUE: OK by Sara




avatar
Akunaze Reïji


Voir le profil de l'utilisateur

Masculin • INSCRIT(E) LE : 31/05/2014
• MESSAGES POSTES : 15

Le démon de minuit: Akunaze Reïji [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier entrainement [Nuage de Minuit]
» Discution avec une Menthe (PV. Nuage de Minuit et Petite Menthe)
» Une visite, un rêve, un chat, une destinée. (PV Minuit Sans Etoile)
» Minuit, l'heure du crime || Luigi
» Les démons de minuit [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
ADMINISTRATION DU FORUM
 :: RECENSEMENT :: PRESENTATION :: FICHES VALIDEES
-